• Fabien CATERINA

Connexion du bas de ligne (queue de rat) à la soie

Pour vos futures sorties et vos séances de préparation hivernales, j'ai décidé de vous partager en image mon travail pour la prochaine saison : le changement de mes soies et les noeuds utilisés pour raccorder mes bas de ligne (queues de rat).


1/ le noeud de ligature simple

Un noeud que j'utilise principalement au bord de l'eau, si pour une raison ou une autre je suis amené à changer de bas de ligne ou changer le montage d'un stagiaire pour faciliter le passage de la soie dans les anneaux. C'est un noeud résistant, mais plus "grossier" que le suivant, et sa réalisation est simple mais demande un peu d'application. Il est plus discret que la boucle d'une soie mais présente toutefois le désavantage de "rogner" un petit bout de matière à chaque réalisation. Nous y reviendrons dans un prochain article.

2/ le noeud d'aiguille

Une sorte d'épissure que j'utilise préférentiellement par rapport à tout autre noeud ou artifice de raccord vendu dans le marché (chaussettes, etc..). Il est très discret, et résistant, mais demande des outils, de l'application, et un peu plus de temps que le noeud de ligature simple. À faire de préférence chez soi.

Comme le noeud de ligature simple, ce noeud présente le désavantage de rogner un petit centimètre de soie à chaque réalisation. Il est par contre la meilleure connexion possible entre la soie et le bas de ligne pour sa discrétion et la glisse dans les anneaux.


C'est ce noeud qui nous intéresse aujourd'hui.

Les outils nécessaires : une paire de ciseaux ou coupe fil, une aiguille à coudre fine, une aiguille à dubbing (facultatif), de la colle forte rapide. Dans un premier temps, faites glisser une aiguille (adaptée au diamètre interne de la soie) dans la soie sur une longueur de +/- 1cm jusqu'à la percer et faire ressortir l'aiguille (image en haut à droite). Assurez vous que le trou est assez large en cassant un peu la soie au niveau de la sortie de l'aiguille. Faites chauffer l'aiguille en faisant attention de ne pas bruler la soie, et lorsque que l'aiguille est chaude, faites la glisser en sens inverse pour élargir le diamètre interne de la soie. Attention de ne pas tenir la soie sur cet intervalle au risque de l'écraser et fermer le passage. Dans un second temps, coupez la base de votre bas de ligne en biseau (diamètre de la queue de rat qui sera raccordé) et prenez soin de le faire glisser dans le passage formée précédemment par l'aiguille. Si l'étape 1 est bien réalisée, le passage du nylon dans la soie sera relativement simple, sinon il faudra un peu de patience, ou repasser à l'étape 1 jusqu'à élargir le trou.

Lecture de haut en bas, de gauche à droite

Enfin, si le nylon est passé dans la soie, faites chauffer l'extrémité (image ci-dessus, en bas à droite) à l'aide d'un briquet pour former une petite bulle qui viendra en butée dans la soie (voir image ci-dessous, à gauche). Déposez une goutte de colle forte avec une aiguille à dubbing sur la bulle de nylon et sur +/- un centimètre du bas ligne, faites glisser un retour dans la soie et la connexion est réalisée, discrète, et le nylon bien dans l'alignement de la soie.

Lecture de gauche à droite, et de haut en bas

Bon montage à tous !